Entretien avec Jacques Toubon, le Défenseur des Droits


Rubrique
Article de dossier/point sur

Hommes & Migrations : La revue souhaite faire un état des lieux du travail du Défenseur des Droits. Pouvez-vous nous rappeler les grandes étapes de la prise en compte par l’État français des discriminations ? L’impulsion de l’Europe a-t-elle été déterminante ?

Jacques Toubon : Si l’on remonte aux origines, c’est la lutte contre le racisme et la xénophobie, et aussi l’homophobie, qui a introduit ces notions juridiques, en privilégiant l’égalité de droit entre les personnes quelles que soient leurs différences. Ceci remonte à la loi sur la presse de 1881 et puis surtout la loi dite « Pleven », n° 72-546 du 1er juillet 1972, relative à la lutte contre le racisme. Mais, pour parler véritablement de la lutte contre les discriminations, il faut se référer aux initiatives prises dans les années 1980 visant à supprimer les règles discriminatoires à l’égard des personnes homosexuelles. Dans la perspective de la progression de l’épidémie du Sida, beaucoup de controverses ont conduit la France ...

Article issu de

Ondes de choc

N°1315 juillet-septembre 2016