Juifs et musulmans d’Algérie en France

Cinquante ans d’exil partagé, entre mémoire, échanges et déchirements


Par
Jérémy Guedj ATER en histoire contemporaine à l’université de Nice-Sophia Antipolis, membre du Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (CMMC)
Rubrique
Article de dossier/point sur

L’histoire des relations entre juifs et musulmans originaires d’Algérie est marquée par des liens étroits et tumultueux. Entre ces deux “communautés” partageant un espace et une culture communs, la fin de la guerre d’indépendance a introduit une rupture. Les nombreux juifs quittant l’Algérie partent le regard tourné vers la terre d’origine. S’ils vont trouver chez les immigrés musulmans des interlocuteurs privilégiés pour conserver vivantes leurs racines méditerranéennes, l’incompréhension mutuelle ira grandissante.

Article issu de

Algérie - France : une communauté de destin

N°1295 janvier-février 2012