Vous êtes ici

L’envolée des mariages mixtes

Une trajectoire féminine de migration


Rubrique
Article de dossier/point sur

Comme dans les autres pays riches d’Asie de l’Est, les mariages mixtes (dans le sens binationaux) au Japon sont avant tout le fait d’unions entre des hommes locaux et des femmes originaires des pays voisins. Les mariages mixtes sont devenus un phénomène social, par exemple à Taiwan où ils ont représenté jusqu’à 32 % de l’ensemble des mariages en 2003, ou encore plus de 40 % des mariages à Singapour et 13,5 % en Corée en 2005. Au Japon, en termes de statistiques et de chiffres absolus, les mariages mixtes ont atteint un maximum en 2006 (6,1 % de l’ensemble des mariages).

Article issu de

Le Japon, pays d'immigration ?

N°1302 avril-mai-juin 2013

Haut de page