L’inclusion par la consommation ?

Les salons de coiffure afro en Allemagne comme lieu de transformation socioculturelle


Rubrique
Article de dossier/point sur

Par manque de salons spécialisés et de professionnels formés, les femmes noires allemandes ont des difficultés pour se faire coiffer. En pointant une offre de coiffure souvent inadaptée, ces clientes noires dénoncent une discrimination qui pèse sur leur chevelure. Une enquête révèle que leurs expériences d’exclusion, de marginalisation et d’exotisation sont aussi partagées par les gérants de salons afros. Ces derniers entendent sortir de leur niche commerciale, en ne visant plus uniquement une clientèle issue de l’immigration africaine ou aux cheveux afro. Cependant, ils continuent d’affronter les préjugés racialisés au sein de la société allemande.

Article issu de

Au prisme de la consommation

N°1320 janvier-mars 2018