Vous êtes ici

L'invisibilité des migrants andins. "Débrouille" ou intégration ?


Rubrique
Article de dossier/point sur

Arrivés pour l’essentiel depuis le milieu des années 1990 en France, les migrants andins constituent aujourd’hui un groupe très important au sein de la population latino-américaine. Pourtant, leur processus migratoire, leur installation et leur mode de vie demeurent peu connus. Il est donc intéressant de tenter d’expliquer l’invisibilité de ces migrants. Selon l’auteur, celle-ci obéit, dans une large mesure, à la stratégie développée par les individus : la débrouille, une pratique sociale qui peut être lue, à tort, comme un signal d’intégration par la société d’accueil.

Article issu de

Migrations latino-américaines

N°1270 novembre-décembre 2007

Haut de page