Vous êtes ici

La transmission des langues et des identités en contexte migratoire

Le cas de deux familles de France d’origine berbère


Par
Luc Biichlé maître de conférences à l’université d’Avignon (laboratoire ICTT)
Rubrique
Article de dossier/point sur

En contexte post-migratoire, la transmission des langues des parents ou des grands-parents et de la culture qui s’y attache ne va pas de soi.
Au fil du temps, les descendants d’immigrés oublient les idiomes et s’appuient, pour se construire, sur d’autres univers de valeurs, d’autres références culturelles. Le cas de deux familles françaises d’origine berbère révèle la difficulté de maintenir les langues et identités d’origine chez des enfants inscrits dans la tourmente identitaire de la migration.

Article issu de

Algérie - France : une communauté de destin

N°1295 janvier-février 2012

Haut de page