Vous êtes ici

Le Berceau au bord de l’eau de Yu Miri

Sang et os de Yan Sogiru


Rubrique
Chronique livres

Yu Miri

Le Berceau au bord de l’eau - Arles, éd. Philippe Picquier, coll. “Japon”, 2000, 224 p., traduit par Jean Campignon


Yan Sogiru

Sang et os, Monaco, éd. du Rocher, coll. “Série japonaise”, 2011, 560 p., traduit par R. Sekiguchi et P. Honnoré

Parmi les auteurs coréens ou d’origine coréenne vivant au Japon et s’exprimant en japonais, deux ont été traduits en français. Le Berceau au bord de l’eau est le roman le plus autobiographique de Yu Miri, qu’elle publia en 1997 alors âgée de 29 ans.

Yan Sogiru avait, lui, 62 ans lorsqu’il sortit son roman Sang et os inspiré de l’histoire de sa famille au Japon. Sang et os a été adapté à l’écran par Sai Yôichi en 2004 avec Takeshi Kitano dans le rôle principal.

Ils sont tous les deux Coréens du Japon de deuxième génération.

Article issu de

Le Japon, pays d'immigration ?

N°1302 avril-mai-juin 2013

Haut de page