Le patrimoine linguistique africain en France


Par
Alexandra Filhon maître de conférences (HDR), université de Rennes (laboratoire ESO UMR 6590)
Rubrique
Article de dossier/point sur

En France, le monolinguisme promu par l’État, considérant la langue française comme ciment de l’identité nationale, tend à mésestimer, voire à dévaloriser, la diversité linguistique et langagière des diasporas africaines. Dépassant la transmission familiale des parlers africains, les initiatives médiatiques, éditoriales et éducatives se multiplient pour promouvoir le plurilinguisme. Cette compétence transnationale mobilisée par les diasporas constitue une source d’inspiration pour le renouvellement des pratiques pédagogiques.

Article issu de

Ce qui s'oublie et ce qui reste

Dossier : Diasporas africaines et créativité

N°1332 janvier-mars 2021