Le public jeune, une priorité ? Quelques actions emblématiques au sein du réseau international Migration Museums network


Par
Agnès Arquez - Roth cheffe du service Réseau et partenariats du Musée national de l'histoire de l'immigration
Rubrique
Au musée : réseau

En 2019, à l’initiative du Tenement Museum de New York, plusieurs musées des migrations dans le monde ont créé le réseau international Migration Museums Network1. Il réunit aujourd’hui 22 musées et la coordination est assurée par la Coalition internationale des sites de conscience2. Ils se sont donnés pour objectif de mettre en lumière le rôle que jouent les musées de migrations sur les six continents impliqués pour créer un avenir plus juste pour tous. Le but est de créer une plateforme de veille et d’informations, d’animer des groupes de travail sur des thématiques communes, de faciliter des échanges de pratiques et de trouver les conditions de futures coproductions et collaborations. Depuis 2019, le Migration Museums Network a conduit des campagnes communes sur les réseaux sociaux au moment de la Journée internationale des réfugiés, le 20 juin, et de la Journée internationale des migrants, le 18 décembre.
La participation du Musée national de l’histoire de l’immigration (MNHI) à ce réseau international depuis sa création lui permet d’interroger ses pratiques et de trouver de nouvelles sources d’inspiration à travers les échanges riches qui sont proposés.

_______________________________________

1. https://www.sitesofconscience.org/en/migration-museums-network/.
2. https://www.sitesofconscience.org.

Article issu de

L'enfance en exil

Dossier : jeunes en exil

N°1333 avril-juin 2021