Vous êtes ici

Le soutien associatif aux femmes étrangères au Japon


Par
Hélène Le Bail Chercheure en science politique, Maison franco-japonaise, UMIFRE 19 CNRS-MAEE
Rubrique
Article de dossier/point sur

De nombreuses migrantes originaires d’Asie sont victimes d’une double discrimination au Japon, liée au genre et à leur origine. Venues pour travailler dans les clubs et les bars à hôtesses ou par mariage arrangé, elles sont rendues invisibles dans la société nippone, tout en étant la cible de violences et de la xénophobie. La société civile japonaise réagit. Dans la continuité des mouvements citoyens, les réseaux de soutien aux travailleurs étrangers, les associations féministes et les institutions d’origine chrétienne font cause commune pour défendre les droits de ces femmes.

Article issu de

Le Japon, pays d'immigration ?

N°1302 avril-mai-juin 2013

Haut de page