Vous êtes ici

Les oasis du Drâa au Maroc

Rupture des équilibres environnementaux et stratégies migratoires


Par
M. Aït Hamza Géographe, Directeur, B. El Faskaoui Professeur de géographie, Alfons Fermin Chercheur
Rubrique
Article de dossier/point sur

La mobilité horizontale des populations est souvent conçue comme une réaction à des déséquilibres socio-économiques, spatiaux ou politiques. Mais la part des facteurs environnementaux reste à définir. Car les modifications de l’environnement suscitent tout autant le désir de partir que des stratégies inédites d’adaptation. Pour comprendre leur poids dans l’évolution du rapport entre un territoire et ses habitants, des investigations empiriques ont été menées dans la province de Zagora, au sud du Maroc. Aux confins sahariens du pays, enquête dans deux palmeraies de la vallée du Drâa : M’hamid et Ktaoua.

Article issu de

Migrations et environnement

N°1284 mars-avril 2010

Haut de page