Vous êtes ici

Métiers domestiques, voile et féminisme

Nouveaux objets, nouvelles ruptures


Rubrique
Article de dossier/point sur

En France, le travail des migrantes souffre d’un déficit d’analyse. Si la recherche féministe prend bien pour objet la position des femmes immigrées, elle a tendance à oublier les dynamiques profondes qui déterminent leur histoire. L’insertion de ces femmes dans les métiers de service et l’affirmation de leur identité culturelle à travers le port du voile ne sont pas des phénomènes récents. Pour les comprendre, il faut savoir décrypter les mécanismes de racialisation à l’œuvre au sein de la société française.

Article issu de

Nouveaux modèles migratoires en Méditerranée

N°1300 novembre-décembre 2012

Haut de page