Migrations : Clermontois venus d’ailleurs

Une exposition pour rendre compte des apports migratoires dans la construction d’une capitale régionale


Par
Jacques Barou Directeur de recherche émérite au CNRS
Rubrique
Au musée : réseau

La municipalité de Clermont-Ferrand a lancé en 2016 un appel à proposition pour la réalisation d’une exposition rendant compte du rôle des migrations, aussi bien internes qu’internationales, dans le développement de la ville, que ce soit sur le plan démographique, économique ou culturel. Dans le souci de s’appuyer sur une approche scientifique, la municipalité a d’abord demandé la réalisation d’un rapport de recherche présentant toutes les garanties de sérieux et a constitué un comité scientifique pour superviser l’ensemble de la démarche. Composé de spécialistes reconnus il a été placé sous la présidence de Benjamin Stora, président du conseil d’orientation de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée. Le rapport a été remis et discuté devant le comité scientifique le 14 novembre 2017 et l’exposition intitulée Clermontois venus d’ailleurs a été inaugurée le 20 juin 2018 dans la salle Gilbert Gaillard située dans le cœur historique de la ville. L’enjeu était à la fois d’illustrer les informations apportées par le rapport scientifique et de donner à voir de façon ludique et plaisante le rôle des migrations dans l’évolution de la ville. Pour cela l’exposition alterne la présentation de cartes indiquant les origines des différentes vagues migratoires aux différentes époques et la présentation d’objets, de photographies, de peintures et de portraits de Clermontois issus des diverses immigrations.

Article issu de

Paris-Londres

L'art de la constestation

N°1325 avril-juin 2019


Pays
Mots-clés