Quand l’enfant s’expose au Musée

Retour sur l’exposition temporaire « Frontières » au Musée national de l’histoire de l’immigration


Par
Hédia Yelles-Chaouche attachée de conservation, département des collections du Musée national de l'histoire de l'immigration
Rubrique
Au musée : images

En novembre 2015 s’ouvrait au Musée national de l’histoire de l’immigration une nouvelle exposition temporaire intitulée Frontières. Plus de deux ans furent nécessaires pour préparer ce projet, en étroite collaboration avec un commissariat scientifique constitué de deux spécialistes : la politologue Catherine Wihtol de Wenden et l’historien Yvan Gastaut.
Cette exposition a également bénéficié de la contribution de nombreux chercheurs, institutions, acteurs du champ social et des corps intermédiaires, artistes et anonymes. Une pluralité de regards et de points de vue fut ainsi portée sur cette vaste thématique, ayant pour principal objectif de renouveler les regards, parfois simplificateurs, portés sur cet objet passionnel. La frontière cristallise en effet à elle seule toutes les ambivalences et les clivages qui existent au sein des sociétés contemporaines autour de la question migratoire.

Article issu de

L'enfance en exil

Dossier : jeunes en exil

N°1333 avril-juin 2021