Un projet migratoire sur deux générations

Les épouses migrantes chinoises et leurs enfants au Japon


Par
Hélène Le Bail chercheur CNRS-CERI Sciences Po
Rubrique
Article de dossier/point sur

Des femmes chinoises ayant migré au Japon dans le cadre d’un mariage font face à la stigmatisation de leur choix migratoire, au déclassement social et à l’incompréhension de leur époux. Pour répondre aux désillusions, elles semblent construire le récit de leur projet migratoire autour du dévouement pour leurs enfants. Si l’ambition de voir réussir ces enfants nés en Chine ou au Japon constitue parfois la raison de la migration, elle représente surtout une compensation, voire une revanche sur les échecs personnels.

Article issu de

Migrations chinoises et générations

N°1314 avril-juin 2016