Vers de nouvelles formes d'institutionnalisation des cultures matérielles immigrées ?

Le cas de la Galerie des dons du Musée national de l’histoire de l’immigration (Paris)


Rubrique
Article de dossier/point sur

Ouvert en 2007 au Palais de la Porte Dorée, le Musée national de l’histoire de l’immigration est doté d’un espace muséal symbolique de l’institution : la Galerie des dons. Destinée à exposer des objets donnés au Musée par des hommes et des femmes soucieux de transmettre la mémoire migratoire de leur famille, cette galerie questionne les modes d’institutionnalisation traditionnels du patrimoine de l’immigration. Fondé sur un système de convention participatif, ce dispositif singulier de médiation permet de renouveler les processus d’institutionnalisation et de patrimonialisation des cultures matérielles immigrées en les faisant passer de l’héritage familial au patrimoine national.

Article issu de

Au prisme de la consommation

N°1320 janvier-mars 2018