Vous êtes ici

Qu'est-ce qu'un étranger ?

Dans le domaine juridique, le terme d’« étranger » désigne toute personne n’ayant pas la nationalité de l’État dans lequel elle vit. En France, le terme prend ce sens à partir de la Révolution où, pour la première fois dans l’histoire, la définition de la « qualité de Français » entre dans la Constitution.

Définition juridique

 

Foreigners Everywhere 2009, Néon (orange, inscription en portuguais), câbles, transformeur & cadre métallique 10x227x5cm. Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration.

Foreigners Everywhere 2009, Néon (orange, inscription en portuguais, et vert pomme, inscription en grec), câbles, transformeur & cadre métallique. Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration. © Claire Fontaine & Galerie Chantal Crousel, Paris

Dans le domaine juridique, le terme d’« étranger » désigne toute personne n’ayant pas la nationalité de l’État dans lequel elle vit. En France, le terme prend ce sens à partir de la Révolution où, pour la première fois dans l’histoire, la définition de la « qualité de Français » entre dans la Constitution. Depuis lors, la définition juridique de l’étranger a varié en fonction des évolutions de la notion de nationalité – terme qui entre dans le dictionnaire de l’Académie française en 1835.

 

Aujourd’hui, sont étrangers les individus nés à l’étranger de parents étrangers et les jeunes de moins de 18 ans nés en France de parents étrangers eux-mêmes nés à l’étranger. Leur entrée et leur séjour sur le territoire français sont codifiés par un texte de référence, l’Ordonnance du 2 novembre 1945, que modifie chaque loi sur l’immigration.

Quelques chiffres

Au dernier recensement (2005), on comptait 3,5 millions d’étrangers en France, dont 40% en provenance des États-Unis.

Histoire de l'immigration

Voir aussi sur notre site :

Ressources bibliographiques pour aller plus loin :

  • Kristeva Julia, Etrangers à nous-mêmes, Paris : Gallimard, 1991, 293 p.
  • Leblanc Guillaume, Dedans, dehors : la condition d'étranger, Paris : Seuil, 2010, 217 p.
  • L’étranger : Les rendez-vous de l’histoire - Blois 2002, Nantes : Pleins feux, 2003, 125 p. 
  • Lochard Guy, Popelard Marie-Dominique, Images de l'étranger, Paris : l’Harmattan, 196 p. 
  • Nourrisson Didier et Perrin Yves (édition), Le barbare, l'étranger : images de l'autre, [actes du colloque, Saint-Etienne, 14 et 15 mai 2004], Saint-Etienne : Publications de l'Université de Saint-Etienne, 419 p. 
  • Stitou Rajaa (dir.), L'étranger et le différent dans l'actualité du lien social, Nantes : Plein feux, 2007, 128 p. 

Données statistiques :

Haut de page