Vous êtes ici

Patrice Yengo. Les paradoxes de la reconnaissance scientifique des intellectuels africains

Histoire du refuge scientifique


Par
Béatrice Hibou directrice de recherche au CNRS, Sciences Po/CERI
Rubrique
Article

Patrice Yengo, originaire du Congo-Brazzaville, est un intellectuel inclassable, un exilé temporaire permanent. Au-delà de sa spécificité, sa trajectoire est caractéristique de ces universitaires africains en exil, bénéficiant d’une reconnaissance indéniable mais n’ayant jamais réussi à être perçus comme pouvant être éligibles à un poste dans l’université française. Son portrait questionne ce paradoxe.

Article issu de

Poser pour la liberté

Portraits de scientifiques en exil

N°Hors-série automne 2020

Haut de page