D'un pays à l'autre, les exilés de Syrie sont devenus les exclus de Calais


Par
Chloé Tisserand Journaliste à la Voix du Nord de Calais
Rubrique
Repérage

Kosovars, Afghans, Kurdes irakiens, Soudanais... Ce sont désormais des Syriens en exode, qui ont rejoint la file d'attente de la distribution des repas à Calais. Ils sont arrivés progressivement depuis l'été 2012 et sont entre 50 et 70 aujourd'hui. La crise syrienne survenue en 2012 et qui a viré au conflit a des répercussions jusque dans la ville des six bourgeois. Le dernier rempart pour ces âmes, habitées par la croyance qu'en Angleterre la vie sera peut-être plus simple. Calais est à la croisée de leur espérance.

Article issu de

Les frontières

N°1304 octobre-novembre-décembre 2013