Vous êtes ici

Ecrire la migration, écrire en migration(s)


Rubrique
Article de dossier/point sur

Dans la continuité du colloque international Écritures en migration(s). Histoires d’écrits, histoires d’exils qui s’est tenu à l’université Paris-8 de Saint-Denis, les 11 et 12 mai 2012, les différents auteurs de ce numéro d'Hommes & Migrations, issus de disciplines variées, traitent de la manière dont les expériences migratoires se donnent à voir dans des écrits aux multiples statuts et de la façon dont ces écrits mettent en scène et reconstruisent les fragments de la migration. Plus précisément, les contributeurs questionnent les enjeux et les effets des écritures de la migration dans le mouvement de reconfiguration des expériences. Quels rôles et places se jouent pour chacun des protagonistes (migrant, adulte, enfant, scripteur, non scripteur, écrivain, institution, chercheur...) ? Comment la mise en récit implique-t-elle le passage à la fiction ? Comment l’écrit produit-il un lien narratif porteur d’identifications multiples dans des contextes de rupture ou d’entre-deux ?

Article issu de

Ecrire la migration

N°1306 avril-mai-juin 2014

Haut de page