Vous êtes ici

Faire de sa vie une fiction

Des migrations en écriture avec des enfants d’école élémentaire


Par
Bruno Hubert docteur en sciences de l’éducation, université de Nantes, formateur à l'École supérieure du professorat et de l'éducation Espe), chercheur associé au Centre de recherche en éducation (Cren).
Rubrique
Article de dossier/point sur

Le récit d’une histoire personnelle et d’un parcours migratoire n'est pas chose simple. Dans une classe de CM2 composée de 23 élèves, dont la moitié d’origine étrangère, les mises en situation proposées aux enfants leur permettent d’exprimer leur singularité. En se racontant à l’école, en évoquant leur histoire de vie par le détour de la fiction, les enfants peuvent à la fois se l’approprier et la mettre à distance. L’écriture offre ainsi un moyen de se situer et de poursuivre une migration par l’imagination.

Article issu de

Ecrire la migration

N°1306 avril-mai-juin 2014

Haut de page