Fernand Raynaud, le rire antiraciste de 1973


Par
Yvan Gastaut Historien, maître de conférences, Unité de recherches Migrations et société (Urmis), Université Côte d’Azur, membre du comité de rédaction de la revue Hommes & Migrations.
Rubrique
Article de dossier/point sur

La mort brutale de Fernand Raynaud interrompt la carrière éclatante d’un humoriste engagé contre le racisme et les discriminations, et aimé des Français dont il traque les bassesses, l’ignorance et le chauvinisme.

Article issu de

1973, l'année intense

Portfolio : les luttes s'affichent !

N°1330 juillet-septembre 2020