Vous êtes ici

Justifier la xénophobie par le « seuil de tolérance »


Par
Yves Charbit Professeur émérite de démographie, université de Paris, Ceped.
Rubrique
Article de dossier/point sur

La théorie du « seuil de tolérance » constitue un argumentaire prétendument scientifique développé dans les années 1970, ouvrant la voie aux discours populistes d’aujourd’hui. Légitimant la xénophobie, il visait à expliquer l’hostilité de la société française à l’encontre des immigrés par la présence d’une proportion excessive d’étrangers dans le pays.

Article issu de

1973, l'année intense

Portfolio : les luttes s'affichent !

N°1330 juillet-septembre 2020


Haut de page