Vous êtes ici

L’adaptation des migrants russes aux pratiques alimentaires à Paris et à Londres

Du basculement alimentaire au basculement identitaire ?


Par
Olga Bronnikova Doctorante en géographie et Maria Emanovskaya doctorante en géographie (ED434)
Rubrique
Article de dossier/point sur

La chute de l’URSS a introduit de profonds changements dans les habitudes alimentaires russes. La vague d’ouverture sociale et politique dans la nouvelle Russie des années quatre-vingt-dix a gagné les cuisines. D’une génération à l’autre, à Moscou ou Saint-Pétersbourg, les jeunes Russes ont pu découvrir les cuisines du monde. Quand ils migrent vers Londres ou Paris, le brassage culinaire auquel ils font face les renvoie à la fois aux pratiques qui fondent leur identité et aux attentes suscitées par la cuisine russe. Une manière pour eux de trouver leur place dans des sociétés globalisées.

Article issu de

Cuisines et dépendances

Echanges culinaires et gastronomiques

N°1283 janvier-fevrier 2010

Haut de page