L'alimentation

Une ressource économique et identitaire pour les immigrés


Rubrique
Article de dossier/point sur

Durant tout le XIXe siècle, les migrants auvergnats à Paris ont fait de la vente ambulante, puis du commerce de spiritueux et de charbon, la base de leur réussite professionnelle dans les débits de boisson, les cafés et les restaurants de la capitale. Un travail acharné et une solide structuration communautaire sont devenus au fil des générations des éléments déterminants de leur identité. Leurs trajectoires éclairent des situations contemporaines.

Article issu de

Cuisines et dépendances

Echanges culinaires et gastronomiques

N°1283 janvier-fevrier 2010