Vous êtes ici

L’aube du monde

Film franco-irakien de Abbas Fahdel


Rubrique
Chronique cinéma

On les appelle “les Arabes des marais”. Ils sont une petite peuplade, les Maadan, dispersée aux frontières de l’Iran et de l’Irak, dans les méandres marécageux des deltas du Tigre et de l’Euphrate. À l’archaïsme de leur situation due à la pauvreté, à l’insalubrité de leurs cases lacustres, s’est ajouté l’insécurité des conflits incessants secouant la région. Irakien natif de Babylone, initié au cinéma à Paris, Abbas Fahdel a écrit et réalisé L’Aube du monde, son premier long-métrage, pour rendre hommage à ces compatriotes méconnus (disparus ?).

Article issu de

L'Afrique en mouvement

Un autre regard

N°1279 mai-juin 2009

Haut de page