Vous êtes ici

L’échec de la famille traditionnelle ou l’étirement des relations familiales

L’exode des jeunes Burkinabé des zones rurales vers Ouagadougou et Abidjan


Par
Dorte Thorsen Sussex Centre for Migration Research, University of Sussex
Rubrique
Article de dossier/point sur

Entre fuite des cerveaux et immigration clandestine, les discours récents sur les migrations en Afrique de l'Ouest se concentrent sur le parcours vers l'Europe et l'Amérique du Nord. Souvent négligées, les migrations intra-africaines concernent pourtant une population plus importante, souvent jeune et peu qualifiée. La rencontre des migrants venus d'une zone rurale du Burkina Faso, à Ouagadougou et à Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire, permet d'en préciser les contours.

Article issu de

L'Afrique en mouvement

Un autre regard

N°1279 mai-juin 2009

Haut de page