Le salafisme, voilà l'ennemi !

Naissance et devenir d'une idéologie dans la mondialisation néolibérale


Par
Mohamed-Ali Adraoui Senior Fellow, National University of Singapore (Middle East Institute)
Rubrique
Article de dossier/point sur

Qu’il soit question du substrat idéologique légitimant la violence terroriste, des raisons du «communautarisme» supposé croissant dans certains quartiers ou encore des débats sur la visibilité vestimentaire dans l’espace public (voile intégral, burkini...), le radicalisme semble avoir aujourd’hui un nom, celui du sala sme. Ce courant religieux fait l’objet d’une construction récurrente dans les discours des personnalités politiques françaises, produisant l’amalgame avec l’ensemble des musulmans. La structuration discursive de cet ennemi commun sert de repoussoir idéologique dans une société qui, pour mettre en place les conditions de sa défense, instaure un état d’exception à l’égard de ses principes républicains.

Article issu de

L'islam en Europe

N°1316 octobre-décembre 2016