Les présences africaines dans la littérature de langue française


Par
Célia Sadaï Journaliste.
Rubrique
Au musée : littérature

La 4e édition du Salon des littératures de l’exil et de la migration a eu lieu le samedi 15 février 2020 au Musée national de l’histoire de l’immigration, en partenariat avec le Collège d’études mondiales-Fondation Maison des sciences de l’homme. Dans le cadre de cette programmation, une carte blanche a été donnée à l’écrivaine et journaliste Kidi Bebey, en résidence en 2020 au Musée national de l’histoire de l’immigration, qui a reçu Hemley Boum (Les jours viennent et passent, Gallimard, 2019) et Mohamed Mbougar Sarr (Silence du chœur, Présence africaine, 2017). Ensemble, ils ont interrogé la création littéraire africaine contemporaine et les chemins par lesquels elle nous parvient.

Article issu de

Migrations et création littéraire

Portfolio : l'immigration à travers la bande dessinée

N°1329 avril-juin 2020