Vous êtes ici

Minorités, migrations et expérience ethnopolitique en Bulgarie


Par
Blagovest Njagulov Historien, chargé de recherches à l’Institut d’histoireHistorien, chargé de recherches à l’Institut d’histoire
Rubrique
Article de dossier/point sur

Les multiples minorités qui résident sur le territoire bulgare ne posent pas de problèmes particuliers. Au cours de son histoire, l’État bulgare a adopté, envers ses minorités, une politique qui a oscillé entre tolérance et contrôle accru. Aujourd’hui, la politique clairement multiculturaliste est celle d’un véritable État démocratique. Cependant, les attaques de plus en plus vives envers le Mouvement des droits et des libertés – accusé d’être une “corporation ethnique” turque – tendent à montrer que tout ne se fait pas sans heurt. L’émergence du parti xénophobe et nationaliste Ataka en est la manifestation la plus visible.

Article issu de

Minorités et migrations en Bulgarie

Hors dossier : l'interculturalité sur l'Île de la Réunion

N°1275 septembre-octobre 2008

Haut de page