Rue Monge. Des manifestations de l’histoire dans Chaîne de Saïdou Bokoum


Par
Nicolas Treiber Docteur en littérature française, Cielam, université Aix-Marseille.
Rubrique
Au musée : littérature

Au mois de juin 1973, la rue Monge cristallise la lutte menée par les militants d’extrême gauche contre les groupuscules fascistes à Paris. Cette rue du Quartier latin apparaît également dans le roman Chaîne de Saïdou Bokoum comme l’espace de convergence des luttes des étudiants et travailleurs africains pour la reconnaissance de leurs droits. Le croisement possible de ces deux manifestations dévoile un itinéraire à la fois réel et imaginé dans cette rue devenue le théâtre du combat antiraciste.

Article issu de

1973, l'année intense

Portfolio : les luttes s'affichent !

N°1330 juillet-septembre 2020