Vous êtes ici

Une année noire dans le Midi

Le racisme anti-arabe en actes, de Grasse à Marseille


Par
Yvan Gastaut historien, université Côte d’Azur (Urmis), membre du comité de rédaction de la revue Hommes et Migrations.
Rubrique
Article de dossier/point sur

Entre juin et décembre 1973, les actes racistes se multiplient dans le Sud de la France. De Grasse à Marseille, les nostalgiques de l’Algérie française et les militants d’extrême droite infusent la haine des Arabes dans les esprits, suscitant ratonnades et attentats. Au-delà de ces extrémistes, la France prend alors conscience qu’un « racisme ordinaire » gangrène la société.

Article issu de

1973, l'année intense

Portfolio : les luttes s'affichent !

N°1330 juillet-septembre 2020


Haut de page