Vous êtes ici

Voir venir. Écrire l’hospitalité


Par
Célia Sadaï Journaliste.
Rubrique
Au musée : les débats du musée

Le temps d’une rencontre littéraire, le Musée national de l’histoire de l’immigration a reçu Marie Cosnay et Mathieu Potte-Bonneville, auteurs de l’ouvrage Voir venir. Écrire l’hospitalité (Stock, 2019). Une conversation qui prolonge le livre, fruit d’une correspondance soutenue et toujours située entre l’écrivaine et le philosophe. Cet ouvrage à la forme inédite interroge l’accueil des personnes exilées en France et ses ambivalences. Entre dialectique des points de vue et bagarre avec le monde qui les entoure, Marie Cosnay et Mathieu Potte-Bonneville dénoncent l’échec des institutions et du langage en matière d’hospitalités. Hantés par l’indémêlable question : « Comment dire et comment faire ? », les auteurs se heurtent à une « crise de la réponse ». Seul horizon possible, rempart contre l’inquiétude : revenir aux fables et aux mythes, où la figure de l’oracle nous dit : « On verra bien. ».

Article issu de

Migrations et création littéraire

Portfolio : l'immigration à travers la bande dessinée

N°1329 avril-juin 2020


Haut de page