" Enterrer son mort c'est l'honorer "

Les réfugiés syriens au Liban à l'épreuve de la mort de leurs proches


Rubrique
Article de dossier/point sur

Les réfugiés syriens au liban sont confrontés à une situation inextricable à l’égard de leurs morts : l’installation des sépultures de leurs proches y est plus que problématique dans certaines régions. En cause, le manque de place, l’exiguïté des cimetières et surtout l’hostilité grandissante de la population locale. Si, au début de leur arrivée dans le pays, les Syriens ont bénéficié de certaines initiatives de Libanais leur offrant jusqu’à l’hospitalité de leurs tombes familiales, la situation a évolué avec l’afflux des réfugiés. Ces derniers sont donc contraints de parer au plus pressé, avec des moyens rudimentaires pour respecter leurs traditions mortuaires.

Article issu de

Réfugiés et migrants au Liban

N°1319 septembre-décembre 2017