Réfugiés et migrants au Liban

N°1319 septembre-décembre 2017

200 p. pages

Coordinateur(s):
Liliane Kfoury historienne, unité de recherche interdisciplinaire sur la mémoire, Cemam, université Saint-Joseph (Beyrouth) et Nicolas Puig anthropologue, unité de recherche Migrations et Société (Urmis), universités Paris-Diderot et Nice Sophia-Antipolis, Ird et Cnrs

Petit État aux savants (dés)équilibres communautaires, le Liban compte sur son sol une proportion notable d’« étrangers » : près d’un habitant sur quatre, dont la majeure partie est à présent constituée de réfugiés syriens. Ce dossier dresse un état des lieux de la présence des étrangers au Liban à partir d’enquêtes de terrain conduites par une équipe de recherche franco-libanaise. Mêlant articles de fond et documents, ces recherches mettent en lumière la diversité des interactions entre les migrants et la société libanaise, à travers leurs pratiques commerciales, leurs modes d’installation ou encore leur accès aux systèmes de soin et d’éducation libanais.