Vous êtes ici

Entre Damas et Orléans, un espoir perdu et retrouvé

Les dangers de la vie d'universitaires


Par
Mustafa Elahres ingénieur de Syrie
Rubrique
Article hors dossier

"... Nous nous sommes échappés de Damas pour nous installer à Rastane, ma ville natale, au nord de la province de Homs, en Syrie. Là-bas, la situation n’était pas meilleure. Lorsque le gouvernement a temporairement perdu le contrôle de la ville, l’armée régulière a commencé à l’assiéger et à la bombarder..."

Article issu de

Poser pour la liberté

Portraits de scientifiques en exil

N°Hors-série automne 2020

Haut de page