Vous êtes ici

Femmes et migrations en Italie.

Représentations identitaires, associationnisme et ressources citoyennes


Par
Anna Elia Professeur des processus migratoires, territoire et politiques (master en science des administrations publiques) au département de sciences politiques et sociales (DiSPeS) de l'université de la Calabre
Rubrique
Article de dossier/point sur

 

L’activité associative des femmes migrantes en Italie recouvre différentes stratégies sociales. Si l’éducation interculturelle et l’accompagnement des primo-arrivantes dans la société italienne demeurent historiquement leurs priorités, une nouvelle génération de femmes migrantes a redessiné les contours politiques de leurs actions. La lutte contre les discriminations sur le marché du travail se conjugue au souci de maintenir les liens avec leur pays d’origine et leur famille. Une manière de dépasser les frontières des territoires et des représentations.

Article issu de

Femmes et migrations

N°1311 juillet-septembre 2015

Haut de page