Vous êtes ici

Une politique d'intégration au service des femmes étrangères ?

L'exemple français du Contrat d'accueil et d'intégration


Par
Camille Gourdeau Doctorante à l’Urmis, université Paris-Diderot.
Rubrique
Article de dossier/point sur

Depuis une dizaine d’années, les femmes migrantes sont devenues une priorité des politiques d’intégration. Mais les catégories générales qui les désignent, “femmes immigrées” ou “femmes de l’immigration”, sont problématiques. Le gain de visibilité offert s’accompagne du renforcement des clichés sur ces femmes perçues comme isolées et soumises, auxquels les politiques publiques n’échappent guère. On peut se demander dans quelle mesure ces représentations influent sur l’accompagnement des femmes signataires du contrat d’accueil et d’intégration (CAI).

Article issu de

Femmes et migrations

N°1311 juillet-septembre 2015

Haut de page