Vous êtes ici

Le silence du rescapé exilé. Le compositeur et musicologue arménien R. P. Komitas à Paris (1869-1935)

Histoire du refuge scientifique


Par
Dzovinar Kévonian maîtresse de conférences HDR, université Paris Nanterre, Institut des sciences sociales du politique
Rubrique
Article

Homme de musique arménien aux multiples talents, R. P. Komitas a fortement contribué à la circulation des savoirs autour des cultures populaires et orales au tournant du XXe siècle. Sa trajectoire de création, de recherche et d’enseignement est brutalement interrompue par le génocide arménien en 1915. Après sa mort en exil en France, il devient une icône des blessures infligées au peuple arménien.

Article issu de

Poser pour la liberté

Portraits de scientifiques en exil

N°Hors-série automne 2020

Haut de page