Santé, éducation, naissance

Quelques données de base sur la situation des réfugiés syriens au Liban


Rubrique
Article de dossier/point sur

Couverture de santé
Les réfugiés syriens enregistrés auprès du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) bénéficient d’une couverture de santé partielle.
Ils accèdent aux services de santé primaire par le réseau des centres du ministère de la santé publique et du ministère des affaires sociales, par les centres et les dispensaires gérés par les organisations non gouvernementales (ONG), souvent partenaires du HCR et du ministère de la santé(1). La population déplacée syrienne se tourne beaucoup plus que la population libanaise vers les centres de santé primaire : environ 50 % des visites médicales sont, en effet, exécutées dans le cadre des services de santé primaire, tandis que la population libanaise privilégie le secteur privé non conventionné(2).

1. The United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR), Syria regional refugee response, Lebanese Crisis Response Plan 2017-2020, 19 janvier 2017.

2. The United nations High Commissioner for refugees (UNHCR), Syrian refugee and affected Host Population, Health Access Survey in Lebanon, juillet 2015.

Article issu de

Réfugiés et migrants au Liban

N°1319 septembre-décembre 2017