Vous êtes ici

Sur(vie) par autocensure. Quand l’exil devient la seule option pour exercer sa liberté académique

Les dangers de la vie d'universitaires


Par
Anonyme enseignant-chercheur en droit en Afrique de l’Est
Rubrique
Article hors dossier

"… À partir de ce moment, ma situation se dégrada. Je fis l’objet de nombreux appels téléphoniques anonymes avec des menaces explicites contre ma personne et mes proches, de filatures dans la rue par des véhicules suspects, et d’une tentative d’attentat contre ma personne au printemps 2016. Une tentative qui m’a décidé, pour la première fois, à envisager de quitter mon pays d’Afrique de l’Est pour fuir la persécution dont je faisais l’objet en raison de l’exercice de ma liberté d’expression…"

Article issu de

Poser pour la liberté

Portraits de scientifiques en exil

N°Hors-série automne 2020

Haut de page