Vous êtes ici

Vingt-sept ans après, un aller simple vers la liberté

Les savoirs en exil


Par
Norberto Labrador physicien des matériaux
Rubrique
Article hors dossier

"… Je fus élu en 2014 président de l’Association des professeurs de l’université Simón Bolívar. Au cours de ce mandat de deux ans, je devins une figure publique reconnue dans la lutte pour les droits des professeurs d’universités et la défense de l’autonomie des universités alors menacée par le régime. À partir de 2013, les professeurs d’université devinrent une menace pour la « révolution bolivarienne ». Du fait de mes fonctions, je fus exposé à des persécutions, des surveillances et des menaces. Le régime de Maduro fit des universités
autonomes nationales des ennemies de la révolution…"

Article issu de

Poser pour la liberté

Portraits de scientifiques en exil

N°Hors-série automne 2020

Haut de page