Vous êtes ici

Ceija Stojka, une artiste rom dans le siècle


Par
Wilma Ladopoulos Historienne de l’art.
Rubrique
Champs libres : initiatives

Alors que le Musée national de l’histoire de l’immigration présentait une exposition sur l’histoire des mondes tsiganes en prologue du travail photographique de Mathieu Pernot sur La Famille Gorgan, la Maison rouge consacrait, du 23 février au 20 mai 2018, une formidable exposition à l’artiste Ceija Stojka, peintre autodidacte qui, au mitan de sa vie, a éprouvé la nécessité absolue d’exprimer à travers ses œuvres son enfance nomade et l’expérience des camps de concentration nazis où elle a côtoyé la mort et auxquels elle a survécu.

Article issu de

Capitales européennes et diversité culturelle

Portfolio : L'année 1939 dans les collections du Musée

N°1327 octobre-décembre 2019


Haut de page