Vous êtes ici

Médiation hors-les-murs et ancrage territorial


Par
Agnès Arquez - Roth Cheffe du service Réseau & Partenariats, Musée national de l’histoire de l’immigration.
Rubrique
Au musée : réseau

Le Musée national de l’histoire de l’immigration a une histoire singulière dans le paysage des musées nationaux en France de par le statut et l’impulsion donnée par un réseau de partenaires principalement composé d’associations, de collectivités territoriales et de chercheurs, qui sont à l’origine de sa création. L’évolution des modes de collaborations et des projets conduits par le Musée avec ce réseau de partenaires, mais aussi hors-les-murs depuis dix ans, mériterait sans doute d’être analysée à l’aune des changements de contextes politiques, sociologiques et culturels qui touchent les champs des migrations et de l’intégration dans la société française. L’analyse des projets hors-les-murs menés par le Musée avec ces partenaires constitue en effet un bon angle d'observation des évolutions à l’œuvre. Les musées, qui se situent de plus en plus au cœur de ces enjeux socioculturels contemporains, s’interrogent sur leurs missions et leurs priorités en matière de développement de tous les publics, y compris ceux du champ social et ceux éloignés de la culture, mais aussi au regard de leur notoriété sur l’ensemble du territoire. Ces projets hors-les-murs donnent lieu à des expérimentations très diverses que cet article souhaite aborder à travers deux initiatives récentes.

Article issu de

Capitales européennes et diversité culturelle

Portfolio : L'année 1939 dans les collections du Musée

N°1327 octobre-décembre 2019


Haut de page